EVITER LES INTERETS INTERCALAIRES – TOUT SAVOIR

Accueil / Actualite / EVITER LES INTERETS INTERCALAIRES – TOUT SAVOIR

Certains emprunts nécessitent d’être débloqués en plusieurs fois. A cela, il peut y avoir plusieurs raisons : construire, réaliser des travaux conséquents ou acheter un bien en l’état futur d’achèvement (Vefa). Alors il ne faut pas oublier de prévoir l’impact des intérêts intercalaires. Votre budget peut s’en trouver fortement affecté. Le coût global du prêt sera également à surveiller. CREDIT GAGNANT vous explique aussi comment eviter les interets intercalaires, lorsque cela est possible.

Pourquoi eviter les intérêts intercalaires ?

Le déblocage de votre prêt immobilier se fera selon les différentes avancées du chantier de votre futur logement. Par principe, des intérêts intercalaires vont alors s’appliquer à chaque appel de fonds des constructeurs ou des factures de travaux que vous présenterez à la banque. Ce mécanisme d’intérêts intercalaires s’étend de la date du premier déblocage de fonds jusqu’à celle du dernier déblocage de votre emprunt.

La réglementation impose en effet de débloquer l’argent des prêts selon le stade d’avancement des travaux. Vous ne commencez à rembourser le capital emprunté qu’au moment d’emménager, à moins que vous n’ayez fait un autre choix. En attendant cette date, vous payerez des intérêts intercalaires portant sur le capital déjà débloqué.

Calculez vos intérêts intercalaires ?

Les intérêts intercalaires sont calculés chaque mois par la banque au prorata des sommes débloquées sur vos prêts immobiliers, et ce pendant toute la durée des déblocages de fonds. La cotisation d’assurance du prêt immobilier vient également s’ajouter aux intérêts calculés chaque mois.
Voic la formule de calcul : (Sommes débloquées par la banque à ce jour) x (le taux du prêt) / (par 12 mois) + (l’assurance du prêt emprunteur).

exemple : la banque a débloqué 50 000 € le 1er juin sur mon prêt à 0.65%.

Le 30 juin les intérêts intercalaires seront de (50 000 €x(0,65/100)) / 12 = 27.08 € par mois d’intérêts.

Cette somme va ensuite augmenter au fur et à mesure des autres déblocages de fonds.
Une fois l’ensemble du crédit débloqué, vous ne payerez plus d’intérêts intercalaires car vous commancerez à payer le remboursement de votre crédit complet et des intérêts classiques.

Eviter les interets intercalaires avec CREDIT GAGNANT

Pourquoi des intérêts intercalaires ?

La banque débloque au fur et à mesure les sommes nécessaires pour le financement des travaux, ainsi, vous ne cumulez pas le coût d’un loyer en cours et les mensualités pleines d’un prêt immobilier classique, ce qui est souvent appréciable pendant cette période de transition.

Votre prêt est ainsi en franchise partielle, c’est à dire que vous payez des intérêts intercalaires sans rembourser de capital emprunté. Rassurez-vous, il existe quelques solutions pour eviter les interets intercalaires comme expliqué ci-après.

Le différé total d’intérêts n’évite pas totalement les intérêts

Les intérêts intercalaires peuvent apporter une souplesse à l’emprunteur. Il peut effectivement être difficile de rembourser mensuellement un loyer et un crédit immobilier.
Dans une telle éventualité, la banque propose parfois de mettre en place un différé total des intérêts. Durant la construction ou les travaux et jusqu’à la fin du chantier, l’emprunteur n’aura aucun remboursement à effectuer à la banque. Seule la cotisation d’asssurance sera à régler chaque mois.

Quant aux intérêts intercalaires ils seront répartis sur l’ensemble des mensualités restant dues après la livraison du bien. Ceci revient à payer chaque mois des intérêts sur les intérêts. Cette solution est la plus couteuse et de moins en moins pratiquée par les banques. Le Crédit Foncier et le Crédit immobilier de France acceptent facilement cette option. Ces 2 établissements financiers ont totalement fermé en 2014 et 2019 et ne produisent donc plus de crédits désormais.

L’amortissement immédiat pour eviter les interets intercalaires

Certaines banques acceptent d’amortir les prêts immédiatement tout en débloquant l’argent au fur et à mesure des appels de fonds.
C’est parfois la meilleure option, notamment lorsque le logement est habitable mais nécessite des travaux. Si les lieux ne sont pas habitables, vous pouvez demander un report des mensualités en ce qui concerne le capital, pour ne payer que les intérêts intercalaires. Cette solution vous permettra de faire face aux charges de loyers tout en évitant le coût des intérêts intercalaires. La banque acceptera d’autant plus aisément si les travaux sont de courte durée.
L’intérêt de l’amortissement immédiat (direct) est donc d’amortir immédiatement le capital et ainsi de rembourser plus vite son crédit. Cette option n’est souvent pas possible pour les emprunteurs les moins fortunés. Il est en effet difficile pour de nombreuses personnes de cumuler loyer et crédit immobilier…

Lamortissement immédiat permet donc bien d’eviter les interets intercalaires. Et il s’agit à ce jour de la seule solution et la moins couteuse. Votre courtier Credit Gagnant vous guidera vers les meilleures banques qui acceptent l’amortissement immédiat.